“Dans ma famille, les Jardins Français du Manoir d’Eyrignac ont été transmis en héritage par les fils et les filles depuis 500 ans : 22 générations se sont succédées depuis la construction du premier castel ou repaire noble. Lors de la Fronde des Princes au XVIIe siècle, en rébellion contre Mazarin, mon ancêtre demeura dans le camp loyaliste : les troupes du Grand Condé, en représailles, détruisirent alors le premier castel, datant du Haut Moyen-âge Le Manoir actuel fut reconstruit par Antoine de Costes de la Calprenède au XVIIe siècle sur les ruines de l’ancien repaire noble. Les premiers jardins ont été conçus au XVIIIe siècle, à l’initiative de Louis-Antoine Gabriel de la Calprenède (arrière petit fils d’Antoine) : jardins à la Française inspirés par ceux des villas d’Italie comme le goût de l’époque le voulait. Ils furent complètement remaniés au XIXe siècle pour suivre la nouvelle mode, et devinrent un parc à l’anglaise.
Mon père, Gilles Sermadiras, a souhaité lui redonner vie tel qu’il devait être au XVIIIe siècle. Il s’en remit à sa propre inspiration et rechercha sur le terrain toutes les traces de l’ancien jardin : murets, escaliers, ancien bassin, etc… Il dessina lui-même le jardin si souvent imaginé et qui correspondait à son caractère.
Je m’attache maintenant à préserver ce « jardin secret » et tente chaque jour de rendre hommage à la créativité de mon père en perpétuant son oeuvre avec rigueur et passion.“

Patrick Sermadiras de Pouzols de Lile

댓글 남기기

이메일은 공개되지 않습니다. 필수 입력창은 * 로 표시되어 있습니다